Jérôme Patrick Achi, 1er Ministre – 40 marchés de vivriers

Le 1er Ministre ivoirien, Jérôme Patrick ACHI, a procédé le mercredi 07 décembre 2022 à Yakassé – Attobrou (dans la Région de la Mé), au lancement des travaux de construction de 40 marchés de proximité, afin d’approvisionner les marchés de gros et contribuer au renforcement des activités de la lutte contre la vie chère.

Entièrement financée par l’Etat ivoirien pour un montant de 6,2 milliards de FCFA, la construction de ces 40 marchés de proximité représente la première phase d’un projet qui doit aboutir, in fine, à la construction de 155 marchés pour un montant total de 20 milliards de Francs CFA. On écoute le 1er Ministre Jérôme Patrick ACHI.

Actualités
Actualités
Jérôme Patrick Achi, 1er Ministre - 40 marchés de vivriers
/

3ème Edition du Forum des Coopératives Agricoles de Côte d’Ivoire (FECOOP-CI)

La 3ème édition du Forum des coopératives agricoles de Côte d’Ivoire (FECOOP-CI) qui s’est déroulée à Daloa a enregistré, la présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, parrain de cette édition. Le thème de la rencontre : « Agriculture : Cause et victime du réchauffement climatique. Quelles solutions durables ? » Le ministre a encouragé les paysans à être les gendarmes du respect du prix des produits fixés par le gouvernement. Cette 3ème édition s’est achevée ce samedi et le commissaire général du forum Soro Pénatrigué , président de l’Association National des Coopératives Agricoles de Côte d’Ivoire, ANACACI, initiateur du Forum a indiqué qu’un manifeste sera remis au gouvernement pour rechercher des solutions durables aux difficultés du monde agricole en Côte d’Ivoire. Compte rendu Jean Noel KOUAME. 

Actualités
Actualités
3ème Edition du Forum des Coopératives Agricoles de Côte d'Ivoire (FECOOP-CI)
/

Journée de mobilisation du monde paysan à Yamoussoukro

L’Association Nationale des Organisations Professionnelles Agricoles de Côte d’Ivoire, ANOPACI, a organisé ce samedi 03 décembre à Yamoussoukro  une journée de mobilisation du monde paysan pour la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire autour du thème: « Sécurité alimentaire, souveraineté alimentaire de la Côte d’Ivoire. Les acteurs du monde agricole se mobilisent sous l’égide de l’ANOPACI. Agissons maintenant« .

Le parrain de cette journée, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général Vagondo Diomandé, a procédé à l’occasion de l’investiture des organes dirigeants de l’ANOPACI.

Des détails avec vous, Emile YAO.

Actualités
Actualités
Journée de mobilisation du monde paysan à Yamoussoukro
/

Semaine de l’Agri-Tech Tunisia en Côte d’Ivoire

Digitalisation de l’agriculture ivoirienne, Abidjan abrite du 21 au 25 novembre 2022, la semaine de l’Agri-Tech tunisienne en Côte d’Ivoire.  

A cette occasion, 6 entreprises technologiques tunisiennes de l’agri-tech et une cinquantaine d’entreprises ivoiriennes prennent part à un programme riche de rencontres B to B, de conférences et de visites.

A cet effet une conférence de presse à eu lieu ce mardi 22 novembre 2022, à Abidjan. Jean Claude Mabea y était pour Radio de la paix, suivons compte rendu. 

Actualités
Actualités
Semaine de l'Agri-Tech Tunisia en Côte d'Ivoire
/

Lancement de l’Opération épervier à San-Pedro

L’opération épervier 8 a été lancée à San-Pedro le jeudi 24 novembre 2022.Cette opération initiée par la police nationale à travers la préfecture de police de San-Pedro, vise à maintenir un climat sécuritaire apaisé en cette période de campagne de commercialisation du café cacao et des fêtes de fin d’année. Des détails avec Koffi Benson, notre correspondant dans le Bas-Sassandra.

Actualités
Actualités
Lancement de l'Opération épervier à San-Pedro
/

Ousmane Gbane, Economiste sur l’ultimatum des pays producteurs du cacao aux industriels du chocolat

Non-paiement du D.R.D, le Différentiel du Revenu Décent, la Côte d’Ivoire et le Ghana lancent un ultimatum aux industriels du Chocolat « pour qu’ils s’exécutent sinon passée la date du 20 novembre 2022, le conseil du café cacao et le Cocoboard disent vouloir faire des  recommandations à leurs gouvernements afin que ceux-ci prennent des mesures allant jusqu’à la suspension de tous les programmes de durabilité et à l’interdiction d’accès aux plantations pour effectuer des prévisions de récoltes ».

Comment comprendre cette décision et en quoi elle peut être efficace dans ce bras de fer entre pays producteurs et industriels du chocolat ?  Radio de la paix a posé la question a Ousmane Gbane, économiste et banquier d’affaire spécialiste des questions de négoces.

Il est en ligne avec Jean Claude KOME.   

Actualités
Actualités
Ousmane Gbane, Economiste sur l'ultimatum des pays producteurs du cacao aux industriels du chocolat
/

Fuite des produits vivriers vers les pays limitrophes

Cette année, le District Autonome du Denguélé situé dans l’extrême Nord-Ouest du pays serait semble-t-il menacé par une insécurité alimentaire. Et ce eux raisons. A savoir, l’exportation des produits vivriers d’une part. Et de l’autre, les résultats attendus en matière de production agricole sont peu rassurants.

D’où ce cri de cœur de Doumbia Youssouf, le Superviseur Régional du SYNAP- CI (Syndicat National Agricole pour le Progrès en Côte-d’Ivoire) pour les Régions du Kabadougou et du Folon.

Doumbia Youssouf, Superviseur Régional du SYNAP- CI, dans des propos recueillis par Bakary Touré LABASS, notre correspondant dans la Région du Kabadougou, District Autonome du Denguélé.

Actualités
Actualités
Fuite des produits vivriers vers les pays limitrophes
/

Tibet Balou Bi, Porte-parole du Comité Scientifique de la rencontre d’échange entre producteurs de café-cacao à Daloa

Les producteurs de café et de cacao membres de la plateforme SYNAPCI-ANAPROCI se sont réunis, à Daloa pour échanger sur le non-respect du prix bord champs fixé par le gouvernement, le fond COVID, et la mise sur pied de l’interprofession café-cacao. Les producteurs ont donc donné mandat aux  présidents Moussa Koné, du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (Synapci), et Kanga Koffi, de l’Association nationale des producteurs de café-cacao de Côte d’Ivoire (Anaproci) ; afin que ces derniers, mettent tout en œuvre pour l’effectivité de l’interprofession café-cacao, le strict respect du prix bord champs par les acheteurs et autres multinationales ; qu’ils accusent d’avoir des pratiques malsaines et douteuses au sain de la filière café cacao. Ecoutons les conclusions de ces échanges, avec Tibet balou bi porte-parole du comité scientifique de la rencontre d’échange entre producteurs de café-cacao à Daloa. Les propos ont été recueillis par Jean-Noël KOUAME. 

Actualités
Actualités
Tibet Balou Bi, Porte-parole du Comité Scientifique de la rencontre d'échange entre producteurs de café-cacao à Daloa
/

Kambou Sie, Président de la FOPCC sur le boycott de la Côte d’Ivoire et du Ghana

Commercialisation du Cacao au niveau mondial, le Ghana et la Cote d’ivoire ont décidé de ne pas participer aux réunions de la Fondation mondiale du cacao sur le partenariat qui se tient du 26 au 27 octobre 2022 à Bruxelles en Belgique.

L’information a été communiquée ce mercredi 26 octobre par l’ivoirien Alex Assanvo secrétaire Exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana, qui explique que les deux plus grands producteurs mondiaux du Cacao veulent ainsi manifester leur mécontentement par rapport au respect du DRD, le différentiel du revenu décent par les industriels du Cacao. 

Et c’est une décision que salue Kambou Sie, le président de la FOP-CC, la fédération des organisations des producteurs du Café Cacao. Il est en ligne avec Jean Claude Kome.

Actualités
Actualités
Kambou Sie, Président de la FOPCC sur le boycott de la Côte d'Ivoire et du Ghana
/

Des accords locaux de Niandegue et de Nakele entre les acteurs du monde rural dans le Bounkani

L’AFD, l’Agence française de Développement dans le cadre du C2D, le Contrat de Désendettement et de Développement, appuie le conseil régional du Bounkani dans la mise en œuvre du projet ECOTER dans la région de Bouna. Une enquête de terrain et d’approches contractuelles d’appui aux initiatives de négociation et de convention en ententes foncières locales, menée par le cabinet MD holding, financé par le conseil régional qui pilote localement le projet ECOTER, a abouti à l’élaboration de deux conventions. Ces accords locaux sont un ensemble de règles de bonne conduite rédigées entre acteurs du monde rural qui vise au maintien de la paix et la cohésion sociale à travers une cohabitation pacifique entre agriculteurs, éleveurs, pécheurs et miniers, hommes et femmes dans le canton de NIANDEGUE et de NAKELE, zones de récurrents conflits intercommunautaires liés à la gestion et au partage des ressources naturelles dans le Bounkani. Ces deux conventions ont fait l’objet d’une restitution aux autorités pour validation ce Mercredi 19 octobre 2022 à Bouna. On en sait un peu plus avec JEROME KOUASSI, dans le Bounkani. 

Actualités
Actualités
Des accords locaux de Niandegue et de Nakele entre les acteurs du monde rural dans le Bounkani
/