Bouaké – Appel de la ministre Kandia à la paix et à la cohésion

« Je vous invite à cultiver, la paix, l’union et la cohésion afin d’impulser une dynamique de développement à votre localité ». C’est en substance le message adressé aux populations du canton DOHOUN dans le département de Bouaké par la ministre Kandia Camara, marraine de la journée d’hommage et de reconnaissance au chef de l’Etat, Alassane Ouattara. C’était le samedi 26 novembre dernier dans le village de Bendékouassikro. Kandia Camara Kamissoko est au micro de Joseph Assalé, notre correspondant régional dans le Gbêkê.

Actualités
Actualités
Bouaké - Appel de la ministre Kandia à la paix et à la cohésion
/

Journée Nationale de la Paix 2022 dans le District d’Abidjan – Caravane de la plateforme des leaders religieux

Célébration de la journée Nationale de la Paix édition 2022 : A l’instar de Duékoué, des cérémonies éclatées se déroulent dans les 14 Districts Autonomes de la Côte d’Ivoire. C’est le cas avec la Plateforme des leaders croyants pour la paix, la réconciliation, la cohésion sociale et le développement. Elle a organisé le mardi 15 novembre 2022, une caravane dans tout le District Autonome d’Abidjan, précisément aux abords des grandes agglomérations pour communiquer avec la population, pour véhiculer un message de paix après une rencontre avec les habitants de la Commune de Koumassi à la place Agora. Pour en savoir plus, on écoute les explications de Madeleine Yao, la présidente de la Plateforme des leaders croyants pour la paix, la réconciliation, la cohésion sociale et le développement.

Actualités
Actualités
Journée Nationale de la Paix 2022 dans le District d'Abidjan - Caravane de la plateforme des leaders religieux
/

Invité de la Rédaction – Bamba Messamba, DG des Cultes de Côte d’Ivoire

Lomé, la capitale du Togo, a abrité la troisième édition du forum de la CEDEAO sur l’éducation à la culture de la paix par le dialogue inter religieux. Démarré du 27 au 29 octobre 2022, sous le thème : « Communautés, extrémisme violent et cohésion sociale en Afrique de l’Ouest », cette rencontre a réuni plusieurs participants au rang desquels des leaders religieux et communautaires, ainsi que diverses personnalités issues des Etats de la CEDEAO, dont les dirigeants politiques et institutionnels.

Retour sur l’intérêt de ce forum dans la lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest avec BAMBA MESSAMBA, Directeur des Cultes de Cote d’Ivoire. BAMBA MESSAMBA est interrogé par AHOUSSI Pothin :

INVITE BAMBA MESSAMBA

L'Invité de la Rédaction
L'Invité de la Rédaction
Invité de la Rédaction - Bamba Messamba, DG des Cultes de Côte d'Ivoire
/

Atelier de Validation SNRCS

Paix et cohésion sociale. Un atelier national de validation de la Stratégie Nationale de Réconciliation et de la Cohésion Sociale 2021-2025 qui a été ouvert officiellement par le Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale, s’est achevé le Vendredi 28 octobre à Grand Bassam. Cette rencontre qui a réuni durant quatre jours, plus d’une cinquantaine d’acteurs et  parties prenantes du secteur « paix et cohésion sociale », vise la validation nationale et l’appropriation du nouveau document de stratégie nous dit Jean Claude Mabéa dans ce reportage.

Actualités
Actualités
Atelier de Validation SNRCS
/

Le président du conseil régional du Loh Djiboua exhorte les chefs de village à la pérennisation de la paix

A la faveur de la session budgétaire du conseil régional du Loh-Djiboua, vendredi 28 octobre, le président dudit conseil, Dja-Blé Joseph a rappelé aux chefs traditionnels qu’ils ont un immense rôle à jouer en matière de pérennisation de la cohésion sociale dans la région à l’approche de l’année électorale. Il les a exhortés à une plus grande impartialité dans leurs approches. Plus de détails avec notre correspondant régional, Abel César Cassin.

Actualités
Actualités
Le président du conseil régional du Loh Djiboua exhorte les chefs de village à la pérennisation de la paix
/

Divo – Treize chefs de village pour fédérer la cohésion sociale

Près d’une quinzaine de chefs de villages de deux cantons voisins, Zédié et Dièsse se sont retrouvés pour la première fois en un même lieu, ce jeudi 27 octobre à Grobiakoko, à une quinzaine de kilomètres de Divo, le chef-lieu de sous-préfecture. Le règlement des conflits locaux d’abord par les chefs. L’arrêt de signature de conventions sur les terres, la parfaite entente entre les chefs pour éviter des conflits de toute nature entre des villages voisins sont quelques décisions prises au cours de cette rencontre. Par ailleurs, dans le canton Dièsse, à Godililié, une velléité de destitution du chef de village met à mal la cohésion sociale dans ce village. Le point avec notre correspondant régional, Abel César Cassin

Actualités
Actualités
Divo - Treize chefs de village pour fédérer la cohésion sociale
/

Minankro (BOUAKE) – Appel à la cohésion du député Dakuyo

Depuis quelques jours, le réseau électrique du village de Minankro rattaché à la commune de Bouaké, vient de connaître une extension. Une cérémonie a été organisée récemment pour célébrer cette fête « de la lumière ». Occasion saisie par le député Paul Dakuyo, pour appeler les habitants de ladite localité à cultiver la paix et la cohésion, afin de favoriser un climat propice à la réalisation d’autres équipements communautaires de base.

En ligne de Bouaké, Joseph Assalé, notre correspondant régional dans le Gbêkê.

Actualités
Actualités
Minankro (BOUAKE) - Appel à la cohésion du député Dakuyo
/

Validation des indicateurs nationaux de cohésion sociale et de solidarité

Le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté à travers l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale organise les 13 et 14 octobre à Yamoussoukro un atelier de validation des indicateurs de solidarité et de cohésion sociale actualisés.

Cette activité réunit une cinquantaine de participants dont des membres dudit ministère, des institutions nationales et des organisations de la société civile. En ligne de Yamoussoukro, Emile YAO.

Actualités
Actualités
Validation des indicateurs nationaux de cohésion sociale et de solidarité
/

Atelier Bilan OSCS-PNUD-UNFPA et Interpeace

Les universités publiques de Côte d’Ivoire continuent d’enregistrer des actes de violence qui entravent le bon fonctionnement de celles-ci. Afin de participer à la résolution de ce problème, le PNUD, l’UNFPA et l’ONG Interpeace en partenariat avec l’Observatoire de Solidarité et de la Cohésion Sociale ont initié le projet : « Contribution à la construction d’une élite politique responsable à travers la gestion pacifique des crises dans l’espace universitaire en vue d’une paix durable en Côte d’Ivoire« . Après plusieurs mois de fonctionnement des cellules d’Alerte Précoce Universitaires mises en place et à l’approche de la fin du projet, un atelier bilan s’est tenu du 27 au 28 septembre 2022 à Abidjan. On en sait un plus dans ce compte rendu de Jean Claude Mabea. 

Actualités
Actualités
Atelier Bilan OSCS-PNUD-UNFPA et Interpeace
/

Journée Socio-Culturelle de l’Union des Peuhl de Bouna pour la paix et la cohésion sociale dans le Bounkani

L’Union des Peuhl de la région du Bounkani, UPB, a organisé à Bouna, sous le parrainage de sa majesté NEGUE GBILIMA, roi  de Bouna, une journée d’activités socio-culturelles et sportives  pour la prévention de la paix et la cohésion sociale  sous le thème : brassage communautaire et culturel, facteur incontournable  pour la promotion de la cohésion sociale et le renforcement  des relations intercommunautaires dans le Bounkani. Ce brassage culturel  prôné par la communauté peuhle comme  un instrument d’intégration, de consolidation des acquis  de paix, et, de collaboration population-FDS, est plus qu’indispensable dans la région du Bounkani fragilisée par le contexte sécuritaire actuel  régnant dans cette zone frontalière.  On en sait un peu plus sur le contenu de cette journée avec Jérôme kouassi, notre correspondant dans le Bounkani

Actualités
Actualités
Journée Socio-Culturelle de l’Union des Peuhl de Bouna pour la paix et la cohésion sociale dans le Bounkani
/